You are using an outdated browser.
Please upgrade your browser to improve your experience.

Bercé par son père sur des sons funk et disco, il se rebelle et forme un groupe de death metal/​noise grunge. Alias Zend Avesta, il sort en 2000 Organique”, un album très remarqué de pop expérimental. 

Mordu de classique, il travaille aussi pour la GRM, institution consacrée à la musique contemporaine créée par les vétérans innovateurs Pierre Henry et Pierre Schaeffer. Des artistes tels que Oliver Huntemann, Zen Kei, The Rapture, Depeche Mode, Tiefschwarz… lui ont demandé des remixes. Il sort des disques sur Kling Klong, Goodlife et Dimmer. Rebotini est également le producteur et chanteur de Black Strobe et sort avec ce groupe un premier album résolument électro rock en 2007. 

En 2018, il remporte le César de la Meilleure Musique Originale pour son travail sur le film « 120 battements par minute » de Robin Campillo. Aujourd’hui, il revient seul aux commandes avec ses machines analogiques et fait totalement abstraction de l’ordinateur, perçu comme une entrave à sa liberté de musicien. L’artiste fait corps avec son instrument : voilà l’image qu’il se fait aujourd’hui du compositeur électronique.

Crédit photo : Quentin_Caffier